Histoire
News
Reportages
Clin d’oeil
Souvenirs
Accueil » News, Reportages

Londres-Brighton, c’était dimanche…

Déposé par dans 08/11/2019 – 14 02 57 115711Pas de commentaire

Plus de 400 véhicules se sont réunis ce dimanche 3 novembre à Hyde Park pour participer au plus ancien événement de l’histoire de l’automobile. C’est en effet en 1896 que des automobilistes ont rallié les deux villes pour fêter l’abolition de la loi obligeant les « locomotives légères » à être précédées d’un homme à pied brandissant un drapeau rouge. La vitesse permise passait alors de 4 à 14 miles à l’heure, de quoi booster l'évolution des véhicules sans chevaux. La course réservée aux véhicules anciens a été ressuscitée en 1927.  Ce dimanche à l’aube, Alan Titchmarsh, vedette du petit écran passionné de voitures anciennes et Ben Cussons, président du Royal Automobile Club ont donné le départ, et comme chaque année un drapeau rouge a été déchiré en symbole de la liberté de rouler retrouvée. C'est donc au lever du soleil que les premiers participants ont démarré, à savoir un vélo monocylindre de 1,5cv de 1894, suivit par une locomotive à vapeur Salvesen Steam Cart de 1896.

Au total, 120 marques différentes allant d'Adler (construit à Francfort, en Allemagne) à Yale (de Toledo dans l'Ohio, aux États-Unis) étaient représentées cette année. Si certaines telles que Cadillac, Renault, Vauxhall ou Mercedes sont encore bien présentes aujourd'hui, la grande majorité sont depuis longtemps oubliées. Parmi les machines remarquables roulant cette année, citons la plus ancienne Fiat du Royaume-Uni, une 3½hp de 1899 immatriculée AF579 qui représentait ici la marque Fiat, sponsor de l’épreuve.

Près de 90% des participants sont arrivés à destination avant 16h30, heure limite pour recevoir la médaille commémorative tant convoitée. Bien qu’il ne s’agisse pas d’une course au sens propre, une épreuve de régularité, qui était proposée par A. Lange & Söhne entre Crawley et Burgess Hill a réveillé l’esprit de compétition de 230 participants. Paul Emile Bessade s'est imposé au volant de sa Darracq de 1904, en parcourant les 13 milles à une vitesse moyenne de 10,1 miles à l’heure, proche de la cible à 10 mi/h.

L’épreuve a malheureusement été endeuillée par le tragique accident de Ron Carey, collectionneur canadien âgé de 80 ans, retraité de l’industrie pétrolière. Au volant de "Old Porcupine", son runabout Knox de 1903, il aurait mal interprété une signalisation et aurait alors quitté l’itinéraire prévu pour aboutir sur une voie rapide où la Knox a été laminée par un camion. Il a été tué sur le coup alors que son épouse est hospitalisée dans un état grave. Nos pensées vont à son épouse Billi et à leurs proches. Cet accident nous rappelle que la conduite d’un véhicule ancien n’est pas sans risques.

Jacques Bougnet

Info et photos Newspress.

L’info officielle de la course Bonhams Londres-Brighton 2019 est disponible sur le site Web de l'événement à l'adresse www.veterancarrun.com . On y trouve entre autre des photos de tous les véhicules participants.

Partagez :
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • Google Buzz
  • LinkedIn
  • Live
  • email
  • Identi.ca
  • RSS
  • MySpace
  • Ping.fm

Laisser un commentaire!

Ajouter un commentaire ci-dessous ou trackback depuis votre propre site. Vous pouvez aussi souscrire à ces commentaires via un flux RSS.

Merci de faire preuve de respect et de ne pas spammer ce billet.

Vous pouvez utiliser ces tags html:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site est compatible avec les Gravatar. Pour obtenir votre propre avatar, merci de vous enregistrer sur Gravatar.