Warning: set_time_limit() has been disabled for security reasons in /home/clients/923df414e0a8129c4737e91ad2f19d52/auto-satisfaction.be/wp-content/plugins/subscribe2/subscribe2.php on line 64
Epoqu'Auto: La bourse se taille la part du Lyon | Auto-Satisfaction
Histoire
News
Reportages
Clin d’oeil
Souvenirs
Accueil » Reportages

Epoqu’Auto: La bourse se taille la part du Lyon

Déposé par dans 01/12/2010 – 15 03 58 125812Pas de commentaire

Michel Dartevelle a promené son appareil photo à Epoqu’auto, qui s’est déroulé à Lyon du 5 au 7 novembre 2010. Cette bourse en progrès constant célébrait les 100 ans d'Alfa-Roméo, les 50 ans de la Renault Colorale, les 30 ans de la R5 Turbo ainsi que le 50e anniversaire du musée Henri Malarte. Ce doyen des musées automobiles français se devait d’illustrer l'âge d'Or de la construction automobile Lyonnaise (1895 - 1930).

Des camions étaient exposés à l'entrée Nord, dont de très beaux Berliet. Venait ensuite un magnifique montage de la Peugeot 404 " Dinky Toys " dont la belle boîte a été réalisée par Eric Faure.

L'Alfa Romeo Ghia 1956, sans capote, était à vendre, tout comme cette très belle Lancia Dilambda 1932 carrossée par Castagna. Plusieurs barquettes Marcadier Barzoï, reconnaissables à leurs portes papillon étaient exposées sans être à vendre.

Le club Citroën proposait un magnifique stand reconstituant la station service Shell du relais des 200 Bornes à Pouilly sur Loire sur la N7 telle qu'elle était dans les années 30. La station a été reconstruite après la 2e guerre mondiale et n'a pas changé depuis. A l’heure actuelle, c'est le seul endroit sur les 960 kms de N7 où on peut encore boire un verre, manger, faire le plein et dormir!

Très "années ‘50", le superbe stand Simca exposait un break Marly et pensait aux amateurs en herbe. Le club 404 avait amené un pick up 404… et un vrai âne, tandis que les Golf GTi série 1 prouvaient qu’elles sont maintenant entrées en collection ! Les R5 Turbo étaient à la fête, de même que la Colorale d'assistance sortie pour la circonstance du musée Renault.

Tout se vend: une Enseign de formule 1, une Lola T 70, une caisse neuve de Berlinette et même une Méhari neuve transparente pour ceux qui veulent être à la mode sans se salir les mains.

Quelques belles deux roues japonaises étaient exposées mais n’étaient pas à vendre. Par contre deux splendides Amilcar l'étaient...

Partagez :
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • Google Buzz
  • LinkedIn
  • Live
  • email
  • Identi.ca
  • RSS
  • MySpace
  • Ping.fm

Laisser un commentaire!

Ajouter un commentaire ci-dessous ou trackback depuis votre propre site. Vous pouvez aussi souscrire à ces commentaires via un flux RSS.

Merci de faire preuve de respect et de ne pas spammer ce billet.

Vous pouvez utiliser ces tags html:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site est compatible avec les Gravatar. Pour obtenir votre propre avatar, merci de vous enregistrer sur Gravatar.