Histoire
News
Reportages
Clin d’oeil
Souvenirs
Accueil » Reportages

Le 19e Rallye des Princesses Richard Mille. Un peu de fraîcheur…

Déposé par dans 25/06/2018 – 11 11 23 06236Pas de commentaire

Etape 1 : Paris - Saint-Aignan

Quelques minutes avant le grand départ l’heure est à la concentration, les équipages peaufinent les derniers réglages tandis que le public admire les belles mécaniques rutilantes. Il est 8h30, Paris s’éveille et le « go » est donné à la Mercedes Pagode n°1 de 1965. Rampe de lancement magique pour un périple de 1.800 km déclinés en 5 étapes entre Paris et Biarritz. Au programme du jour : rallier Beauval dans le Loir et Cher. Une première étape de près de 320 km, rythmée par trois ZR (Zones de Régularité) au terme de laquelle les premiers classements promettent déjà une lutte au sommet.

Etape 2 : Saint-Aignan - Vichy

En quittant ce matin les Jardins de Beauval, les équipages ne s’imaginaient sans doute pas ce qui les attendait tout au long de cette deuxième étape placée sous le signe de la navigation. Après une halte bucolique au Château de Peufeilhoux à Meaulne, l’après-midi disputée sur les contreforts des Monts d’Auvergne offrait aux quelques 90 équipages toujours en course un terrain fertile en pilotage. La dernière étape de la journée s'est terminée dans le célèbre Parc des Sources, au cœur de Vichy, après un peu plus de 300 kilomètres.

Etape 3 : Vichy - Toulouse

De Vichy à Toulouse, cette 3e étape marathon avec quelques 500 kilomètres à couvrir, partait à la découverte des monts d’Auvergne, du Cantal et de l’Aveyron avant un passage par le village de Laguiole. Après le déjeuner au Domaine de la Goudalie, c’est cap plein Ouest vers Albi, puis Toulouse pour une rencontre avec ce monstre sacré de l’aviation qu’est le Concorde.

Etape 4 : Toulouse - Formigal

Sortez vos crampons et vos piolets ! A l’occasion de cette 4e et avant-dernière étape les princesses s’attaquent aux Pyrénées et gravissent quelques cols mythiques du Tour de France pour passer en Espagne. Longeant la Garonne en terre occitane pour un déjeuner dans le cadre enchanteur et rustique de l’Abbaye de l’Escaladieu, l’après-midi se veut plus abrupte à l’ombre du Balaitous et l’ascension des cols du Soulor et de l’Aubisque, puis du Pourtalet pour l’entrée historique au pays-basque espagnol. A l’arrivée en fin d’après-midi à la station de Formigal, l’après-ski est de rigueur.

Etape 5 : Formigal – Biarritz

Après une ultime traversée sportive des Pyrénées, ce 19e Rallye des Princesses Richard Mille a touché au but à Biarritz. Près de 1.800 kilomètres parcourus en l’espace de 5 jours entre la Place Vendôme et la Cité de l’Océan : l’édition 2018 restera dans toutes les mémoires. En quittant Formigal ce matin pour rallier la côte basque, il restait aux quelques 90 équipages engagés à satisfaire à trois dernières ZR tracées au cœur des splendeurs pyrénéennes, dignes de décors de cinéma !  Au terme de cette matinée chargée, le déjeuner servi 5 étoiles à l’Auberge Ostape de Bidarray clôturait le chapitre sportif de l’épreuve. Au terme d’un sprint final mené tambour battant, la première place a encore changé de mains à deux reprises en l’espace d’autant de ZR… Et final, ce sont Adeline Paquiers et Héléna Euvrard (AC Cobra n°38) qui s’imposent in extremis face à MINI Cooper n°63 de Marie Périn et Edith Ragot. Coralie Chehab et Gaëlle Wacziarg et leur Mercedes 250 SL, complètent le podium final de cette édition mémorable…

Potins…

Du père Noël à la Cobra. Flashback sur le soir de Noël 2016 : Héléna Euvrard et sa belle-mère Adeline Paquiers trouvent un merveilleux cadeau sous le sapin. Une inscription au Rallye des Princesses Richard Mille. Leur première participation, voici tout juste un an, vire à la révélation, puisqu’à Saint-Tropez, les deux compères se hissent d’emblée leur petite Triumph TR6 sur le podium final. Douze mois plus tard, c’est à bord d’une impressionnante AC Cobra acquise en janvier dernier que les Vésuliennes ont dominé l’épreuve depuis le départ de Parais pour résister in extremis au retour de la Mini Cooper de Marie Périn (lauréate en 2016) et Edith Ragot.

Une affaire de famille… Copilote de Marie Périn à bord de la Mini Cooper n°63, Edith Ragot effectuait son 3e Rallye des Princesses Richard Mille, mais le premier comme navigatrice. Autant dire que cette lutte finale avec Héléna Euvrard lui tenait à cœur, d’autant plus qu’Edith n’est autre que la cousine germaine, d’Arnaud du père Héléna. Comme quoi, le rallye reste aussi une grande famille !

Ultime ZR hors du temps. Tracée sur 27,8 km et comprenant l’ascension des cols d’Orgambidesca, de Sourzay, d’Irau et d’Arthé, la 19e et ultime ZR de ce 19e Rallye des Princesses Richard Mille a offert aux équipages tout ce qui la régularité peut engendrer de plus parfait. La difficulté technique alliée à une beauté de paysages exceptionnels. Une ZR hors du temps au cœur d’une nature sauvage et prenante dignes d’un décor de cinéma. Et même si elle s’avéra finalement déterminante pour la victoire finale, cette ZR d’anthologie semblait s’être déroulée hors du temps…

Une Ferrari s’offre la dernière. Cueillie à froid dès le premier jour à l’arrivée aux Jardines de Beauval, Marina Orlandi Conducci et Valérie Dot (Ferrari 380 GTS n°80) avaient mal entamé cette 19e édition du Rallye des Princesses Richard Mille. Le moins que l’on puisse écrire c’est que le duo italo-français s’est parfaitement repris. Mieux, elles ont mis un point d’honneur à remporter cette dernière étape menant à Biarritz, soulignant, une fois encore tout le potentiel de leur équipage.

Des rookies qui apprennent vite. Elles doivent l’avoir dans le sang ! Marion Ménager et Régine Bossavy ont vécu un premier Rallye des Princesses Richard Mille de rêve. Hormis une première étape qui leur valut quasiment 900 points de pénalités, le charmant équipage de la MG B n°35 s’est maintenu autour d’une 14e place quotidienne au classement général. Une prouesse qui leur vaut de remporter le classement final destiné aux meilleures ‘rookies’ de l’épreuve et qui leur promet le plus beau des avenirs dans cette discipline toujours exigeante…

Le Château d’Arcangues pour un gala de rêve. Chargé d'histoire, visité par les têtes couronnées, animé par le cercle des poètes et écrivains, fréquenté par les comédiens, acteurs et musiciens les plus réputés, le château d’Arcangues où se déroulera la soirée de gala et la remise des prix de ce 19e Rallye des Princesses Richard Mille est resté, au fil des siècles, un site exceptionnel sur la côte Basque. C’est dans ce décor enchanteur et fastueux que les équipages et leurs proches célébreront ce soir comme il se doit la fin de cette édition 2018.

L'heure du bilan !

Elles se sont hissées sur le podium de la 19e édition du Rallye des Princesses...

1/ Adeline PAQUIERS / Héléna EUVRARD (équipage n°38) - AC Cobra
2/ Marie PERIN / Edith RAGOT (équipage n°63) - Mini Cooper Innocenti 1300
3/ Coralie CHEBAB / Gaëlle WACZIARG (équipage 40) - Mercedes 250 SL Pagode

Communiqué - Photos R. Bord et A. Tharreau

 

Partagez :
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • Google Buzz
  • LinkedIn
  • Live
  • email
  • Identi.ca
  • RSS
  • MySpace
  • Ping.fm

Laisser un commentaire!

Ajouter un commentaire ci-dessous ou trackback depuis votre propre site. Vous pouvez aussi souscrire à ces commentaires via un flux RSS.

Merci de faire preuve de respect et de ne pas spammer ce billet.

Vous pouvez utiliser ces tags html:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site est compatible avec les Gravatar. Pour obtenir votre propre avatar, merci de vous enregistrer sur Gravatar.