Histoire
News
Reportages
Clin d’oeil
Souvenirs
Accueil » Clin d’oeil

Ma boite à photos…. Tournage de la série « Le Bobby »

Déposé par dans 08/05/2020 – 15 03 58 05585Pas de commentaire

Je me suis replongée dans mon écrin à souvenirs… et cette fois, les belles automobiles, je vais vous les servir sur un plateau. Plateau de cinéma, il s’entend.
Et sur ce plateau, ce sont retrouvés bon nombre d’amateurs et lecteurs fidèles, venus comme figurants avec leurs oldtimers, motos ou encore tandem. Tous animés par la passion du cinéma et/ou de la voiture ancienne et heureux de participer à l’aventure.
A la télévision, dans les années 80, la mode était aux clips ultra courts de quelques secondes (comme le Clapman). C’étaient de très, très, courts métrages, amusants, distrayants qui passaient en général avant ou après le JT.
C’est ainsi qu’a démarré le tournage de la série « Le Bobby ». C’était le 7 décembre 1986.
Il fallait mettre en boite la scène générique, plan commun à tous les clips, qui représentait un bobby en action sur un passage piéton, dans un grand carrefour animé… quelque part en Angleterre.
Nous étions tous rassemblés dans un immense entrepôt à Nivelles. J’avais la chance et l’honneur (et un petit stress aussi) de réaliser la séquence, tandis que le producteur de la série, Marc Levie, jouait, pour son plus grand bonheur, le rôle du Bobby.
C’était un énorme déploiement de forces. Une équipe technique au grand complet, cameraman, ingénieur du son, électro, machino, régisseur de plateau, décorateur, maquilleuse, costumière…plus d’une centaine de figurants et un grand nombre d’oldtimers de tous genres. Et bien entendu à la régie et la coordination des véhicules anciens, notre ami Jacques Bougnet. Une ruche en effervescence… et beaucoup de bonne humeur.
Le Bobby n’était pas la seule vedette du jour. Au centre de toutes les attentions, trônaient un magnifique bus anglais et ses deux congénères taxis, prêtés par la société Fourcroy. Ceux que nous avions eu la chance, Jacques et moi, d’amener la veille (avec beaucoup d’appréhension ce qui me concerne), en traversant tout Bruxelles aux heures de pointe.
Faire bouger piétons, cyclistes, automobilistes, motards et techniciens, en même temps, au bon moment, et selon un ordre bien établi, tient du tour de magie… et c’est la magie du cinéma qui opère, ça marche !
Qui a joué le jeu avec nous ? Il y avait notamment Philippe Godin dans le side-car de la Norton conduite par Gordon Brown, Robert Laboureur en Rolls Royce Silver Shadow, Georges Chaudron en MG TC, François Calay en Morgan comme il se doit, et bien d’autres…
Tous, je pense, ont profité de ces moments intenses et particuliers d’automobilisme et de plaisir partagé.
En ce qui me concerne, c’est un souvenir émouvant, car c’était la première fois que je réalisais des plans avec autant de monde à diriger… en 35mm, format cinéma de l’époque.

Michèle Douffet

 

Partagez :
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • Google Buzz
  • LinkedIn
  • Live
  • email
  • Identi.ca
  • RSS
  • MySpace
  • Ping.fm

Laisser un commentaire!

Ajouter un commentaire ci-dessous ou trackback depuis votre propre site. Vous pouvez aussi souscrire à ces commentaires via un flux RSS.

Merci de faire preuve de respect et de ne pas spammer ce billet.

Vous pouvez utiliser ces tags html:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site est compatible avec les Gravatar. Pour obtenir votre propre avatar, merci de vous enregistrer sur Gravatar.