AccueilHistoireLes pires voitures anglaises : The winner is…

Les pires voitures anglaises : The winner is…

Le magazine numérique anglais iMotormag a effectué en 2008 un sondage pour élire la pire voiture anglaise de tous les temps. Plus de 4.000 internautes ont voté et ont eu bien du mal à départager les 10 finalistes. Voici le classement final vu par les amateurs anglais.

Avec 24,3 % des votes, l’Austin Allegro remporte la palme grâce à sa mauvaise qualité  de fabrication et la fâcheuse habitude de sa lunette arrière à quitter son logement. Les premiers exemplaires étaient équipés d’un volant carré censé laisser plus de place au conducteur. Cette curiosité a vite été abandonnée.

En 2e position, avec 23,4 % des votes, on trouve la Morris Ital, dessinée par Italdesign un jour de congé. Pratiquement invendue sur le continent, elle avait succédé à la Morris Marina et acquit une très mauvaise réputation liée à sa piètre qualité de fabrication, à ses nombreux problèmes de rouille et à sa ligne insipide.

La Talbot Sunbeam, née Chrysler Sunbeam avant le rachat par Peugeot remporte 11,5 % des suffrages. Malgré de beaux succès en rallye, elle n’a pas rencontré un succès commercial.

En 4e position avec 10,7 %, l’Austin Princess. Surnommées les « Wedge », ces voitures ont été construites de manière confuse sous trois marques; Austin, Morris et Wolseley, y compris en finition Vanden Plas. Rien de plus à en dire.

L’Hillman Imp, vendue sous le nom de « Diablotin » outre-manche, récolte 10,6 % des votes. Elle aurait dû être la rivale de la Mini mais elle a déçu par la mauvaise qualité de sa fabrication, le manque de fiabilité qui va avec et son prix trop élevé. Elle a pourtant un beau palmarès sportif…

6e, la Rover 200 avec 5,8 % des votes. Pas grand-chose à en dire, si ce n’est qu’il s’agissait de la voiture de Hyacinth Bucket dans l’émission Keeping up Appearances de la BBC.

7e, la Triumph Acclaim, (4,4 % des votes) dernière voiture produite par la marque et fabriquée par la British Leyland (BL) de 1981 à 1984. Il s’agit d’une version locale de la Honda Ballade qui n’aura pas les faveurs des clients anglais.

En 8e position, la Rover 800, commercialisé sous le nom de Sterling aux États-Unis. Proche parente de la Honda Legend et descendante de la Rover SD1, elle n’aura d’autres lettres de noblesse que d’avoir servi de voiture de fonction au gouvernement britannique.

Avec 3 % des votes, la Triumph TR7, trop éloignée de la TR6, à la ligne contestable. Le lancement au Royaume-Uni a été retardé au moins deux fois en raison de la forte demande pour le véhicule aux États-Unis. Elle a ainsi raté son entrée…

L’Austin 1800, pourtant élue voiture européenne de l’année 1965 n’était peut-être pas assez conventionnelle pour le public anglais qui ne concevait pas une voiture d’un certain standing en bicorps avec hayon.

Malgré toutes les contre-publicités, l’Allegro a été commercialisée à 642.350 unités en 10 ans. Cinquième voiture la plus vendue en Grande-Bretagne à son apogée, 657 d’entre-elles ont été utilisées par la police de tout le pays. 25 ans après la fin de la production, plus de 1.000 Allegro sont encore en circulation au Royaume-Uni.

Article précédent
Article suivant
ARTICLES SIMILAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -

Articles populaires