Warning: set_time_limit() has been disabled for security reasons in /home/clients/923df414e0a8129c4737e91ad2f19d52/auto-satisfaction.be/wp-content/plugins/subscribe2/subscribe2.php on line 64
Expo Lamborghini à Autoworld : 50 ans d'histoire | Auto-Satisfaction
Histoire
News
Reportages
Clin d’oeil
Souvenirs
Accueil » Histoire, Reportages

Expo Lamborghini à Autoworld : 50 ans d’histoire

Déposé par dans 29/06/2013 – 9 09 44 06446Pas de commentaire

1Troisième fabricant de matériel agricole d’italie, Ferruccio Lamborghini a bâti sa fortune en dix ans. Peu après la guerre, ce mécanicien de formation, fils d’agriculteurs, se lance dans le reconditionnement d’anciens stocks militaires, puis tout naturellement dans la fabrication de tracteurs neufs.

L’histoire voudrait que ce soit Enzo Ferrari lui-même, narquois devant les conseils du fabricant de tracteurs, qui l’aurait incité à construire des voitures sans les défauts qu’il trouvait à ses Ferrari ; Les Lamborghini seraient moins bruyantes, plus confortables et mieux finies. Contrairement aux marques qui cherchent les succès sportifs pour se faire un nom, Lamborghini n’a jamais fait de compétition automobile, préférant briller sur la route plutôt que sur la piste.

2En 1963, Lamborghini s’assure les services de Giotto Bizzarrini, ingénieur indépendant qui a entre autre participé à la réalisation de la GTO. Dallara, Scaglione et Bertone viennent le rejoindre, et la 350GT est présentée au Salon de Genève 1964.

La suite est connue : 400GT, le V12, Miura, Islero, Espada, Jarama, puis le choc pétrolier. Ferruccio Lamborghini vend sa société en 1974 et quitte le monde automobile. Il décède le 20 février 1993, et sera, à sa demande, conduit à sa dernière demeure sur une charrette tirée par un tracteur de sa marque.

3La Countach puis l’Urraco sortent en 1973 et 1975 dans un contexte difficile. La société change plusieurs fois de mains, dont celles d’un suisse richissime, de l’importateur allemand, de magnas de l’industrie alimentaire italiens, du groupe Chrysler, du groupe indonésien Mega Tech, d’une société malaise ; La Diablo est le seul modèle d’importance sorti durant cette période.

En 1997, la marque passe sous le giron d’Audi et trouve enfin équilibre et maturité. Murciélago, Gallardo, LP570, Avendator sont là pour en témoigner...

JB

 Autoworld propose, du 7 juin au 1er septembre 2013, une superbe rétrospective des principaux modèles de la marque au taureau. Les principaux modèles, dans des états sublimes, vous attendent à Autoworld, Esplanade du Cinquantenaire à 1000 Bruxelles

Ouvert tous les jours – même le lundi – de 10h à 17h (18h samedis et dimanches)
Prix d’entrée : * 9€/adulte * 6€/senior & étudiant * 4,5€/enfant 6-13 ans * gratuit - de 6 ans (avantage aux membres de l’Auto-satisfaction)

Photos: Michèle Doufet

Partagez :
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • Google Buzz
  • LinkedIn
  • Live
  • email
  • Identi.ca
  • RSS
  • MySpace
  • Ping.fm

Laisser un commentaire!

Ajouter un commentaire ci-dessous ou trackback depuis votre propre site. Vous pouvez aussi souscrire à ces commentaires via un flux RSS.

Merci de faire preuve de respect et de ne pas spammer ce billet.

Vous pouvez utiliser ces tags html:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site est compatible avec les Gravatar. Pour obtenir votre propre avatar, merci de vous enregistrer sur Gravatar.