Histoire
News
Reportages
Clin d’oeil
Souvenirs
Accueil » Histoire, News

Décès d’Erhard Schnell, créateur de l’Opel GT

Déposé par dans 26/04/2020 – 12 12 06 04064Pas de commentaire

Une fois de plus, c’est lorsqu’un acteur du monde automobile nous quitte que l’on apprend à le connaitre.
Né à Francfort en 1927, Erhard Schnell étudie le dessin industriel à Offenbach et entre ensuite comme designer chez Opel en 1952. On lui doit entre autres le très beau lettrage des sigles Kapitän et Rekord qui orneront les ailes de ces Opel durant des décennies.
Après un stage au GM Tech Center de Detroit, il intègre le « Studio de style Opel » créé à Rüsselsheim en 1964 et se voit confié un projet de taille : imaginer une sportive maison, sorte de Corvette européenne, à l’initiative de Clare MacKihan, chef du design chez General Motors. Ainsi naquit l’Experimental GT présentée au Salon de Francfort de 1965, s’inspirant des jolies courbes de la bouteille de Coca Cola. Cette première réalisation du bureau de design allemand fut accueillie avec beaucoup d’enthousiasme ce qui poussa la marque à la commercialiser, trois ans plus tard, sous le nom d’Opel GT.
Construite sur une base de Kadett B dont elle emprunte au départ le modeste 4 cylindres de 1100cc, elle sera principalement vendue équipée du 1900cc à arbre à cames en tête offrant 90cv DIN, assez reculer pour améliorer l’équilibre des masses. Elle bénéficiait de freins assistés, à disques à l’avant et à tambours à l’arrière, mais malheureusement pas de direction assistée. Objet de curiosité, ses phares escamotables pivotants longitudinalement, actionnés via une commande manuelle demandant une certaine poigne. Autre petit désagrément, l’absence d’un coffre accessible de l’extérieur, ce qui rend l’accès à la roue de secours et aux bagages parfois assez périlleux !
Grace à ses lignes harmonieuses et à son prix de revient attractif dû à sa mécanique de grande série, l’Opel GT connut un franc succès. 103.463 exemplaires seront vendus entre 1968 et 1973, à la grande fierté d’Erhard Schnell.
Il dessina également la première Corsa et le coupé Calibra lancé en 1989 qui restera sa voiture préférée pour ses lignes qu’il qualifiait d’idéalement profilées. Parti à la retraite en 1992, il restera proche de la marque et participa à de nombreux événements. C’est ainsi qu’en 2018 il avait pu célébrer les 50 ans de l’Opel GT sur le circuit d’Hockenheim avec de nombreux amateurs du modèle venus du monde entier. Un bien bel hommage…

Jacques Bougnet

Crédit photos: Opel Automobile Gmbh (1,2,3) Michèle Douffet (4)

Partagez :
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • Google Buzz
  • LinkedIn
  • Live
  • email
  • Identi.ca
  • RSS
  • MySpace
  • Ping.fm

Laisser un commentaire!

Ajouter un commentaire ci-dessous ou trackback depuis votre propre site. Vous pouvez aussi souscrire à ces commentaires via un flux RSS.

Merci de faire preuve de respect et de ne pas spammer ce billet.

Vous pouvez utiliser ces tags html:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site est compatible avec les Gravatar. Pour obtenir votre propre avatar, merci de vous enregistrer sur Gravatar.