Histoire
News
Reportages
Clin d’oeil
Souvenirs
Accueil » Histoire, News

La Golden Sahara II, restaurée, était la vedette du salon de Genève 2019

Déposé par dans 08/04/2019 – 22 10 11 04114Pas de commentaire

La voiture la plus incroyable du salon de Genève cette année était une super car autonome… datant de la fin des années ’50 !

Présentée par Klairmont Kollections et Goodyear, la Golden Sahara II est née de l’imagination débordante de Jim Skonzales (alias Jim Street) et du designer George Barris, sans l’aide des grands constructeurs. Construite sur la base d’une Lincoln 1953, elle était destinée à tester l’usage de l’électronique naissante dans le domaine de l’automobile et cachait, sous une ligne délirante très « Jet Age » les prémices de la voiture autonome actuelle.

Equipée de la radio, d’une chaîne stéréo, d’un lecteur de disques, d’une télévision et de bars à cocktails, la voiture était bourrée d’automatismes en tous genres. Un levier de commande, façon aviation, gérait la direction, l’accélération et le freinage. Un système de capteurs détectait les obstacles et pouvait activer un freinage automatique. Les portes s’ouvraient électriquement. La voiture pouvait être télécommandée à distance et par commande vocale (Petite anecdote, le facétieux Jim cachait parfois une télécommande en poche pour « compléter » la commande vocale). Ses pneus pleins, spécialement conçus par Goodyear, avaient la particularité d’être coulés en néothane, un caoutchouc synthétique translucide qui pouvaient s’éclairer pour donner un effet saisissant. L’idée de Goodyear était d’améliorer la visibilité de nuit et d'éclairer les pneus en cas de freinage.

Héroïne de « Cinderfella », un film américain sorti en France sous le titre étonnant de « Cendrillon aux grands pieds » en 1960 où elle partageait l’écran avec Jerry Lewis, vedette de télévision présentée dans l’émission « J’ai un secret » le 25 juin 1962, la Golden Sahara II aura les honneurs de la presse et sillonnera les Etats-Unis comme ambassadrice de technologies d’avant-garde.

Oubliée pendant un demi-siècle, exhumée de la propriété de Jim Street, elle a été acquise à Mecum Auctions en mai 2018 par Larry Klairmont qui a fait procédé à une restauration complète avec l’aide de Goodyear qui a réalisé pour l’occasion de nouveaux pneus en néothane.

« Le Golden Sahara II est un véhicule unique qui appartient à l’histoire de l’automobile américaine » précise Larry Klairmont, créateur et propriétaire du musée Klairmont Kollections où elle sera bientôt exposée. Installé à Chicago, dans l’Illinois, ce musée privé ouvert au public expose plus de 300 véhicules sur une surface de 100.000m². A visiter absolument si vous passez dans le quartier.

Jacques Bougnet

(communiqué www.goodyear.eu)

Partagez :
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • Google Buzz
  • LinkedIn
  • Live
  • email
  • Identi.ca
  • RSS
  • MySpace
  • Ping.fm

Laisser un commentaire!

Ajouter un commentaire ci-dessous ou trackback depuis votre propre site. Vous pouvez aussi souscrire à ces commentaires via un flux RSS.

Merci de faire preuve de respect et de ne pas spammer ce billet.

Vous pouvez utiliser ces tags html:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site est compatible avec les Gravatar. Pour obtenir votre propre avatar, merci de vous enregistrer sur Gravatar.