Histoire
News
Reportages
Clin d’oeil
Souvenirs
Accueil » Zoom, Histoire

La Metropolitan, “Luxury in miniature”

Déposé par dans 27/04/2018 – 17 05 37 04374Pas de commentaire

Bernard Tacq a croisé récemment cette Nash dans les rues de Braine-l'Alleud. L'occasion de nous pencher sur cette voiture atypique dont un exemplaire figurait à Autoworld dans le cadre de l'exposition "Amercian Dream Cars & bikes, the Golden Years". Elle était facile à reconnaître, c'était la plus petite!

Dès la fin de la guerre, les responsables de la Nash-Kelvinator Corporation  arrivent à la conclusion que le marché américain serait demandeur d'une seconde voiture familiale, pratique, ludique et économique. Un premier prototype, signé par le designer indépendant William J. Flajole voit le jour en 1949 sous le nom de NXI. Il sera suivi de plusieurs NKI déclinées en coupé, hard-top et cabriolet sur base de châssis d'Austin A40. Ces voitures seront exposées dans divers événements américains et feront l'objet, c'est nouveau pour l'époque, d'un important sondage d'opinions qui conforte la marque dans la certitude qu'il existe un marché pour la voiture.

Conscient de l'inexpérience des américains à produire une petite voiture, Nash se tourne vers l'Europe où l'on maitrise bien ce segment. Autre argument et non des moindres, les coûts de production sont moindres qu'aux USA. Après différentes tractations, avec entre autres Fiat et Standard, un accord est signé avec la Austin Motors Company pour produire le châssis et la mécanique, tandis que la réalisation de la carrosserie est confiée à Fisher & Ludlow, une entreprise rachetée depuis peu par Austin. La base sera celle de l'Austin A40 Somerset, à savoir le moteur 1200cc de 42cv accouplé à une boîte 3 vitesses commandée par un levier au volant.

La Nash NKI Custom, première voiture américaine fabriquée en Europe, est présentée le 5 octobre 1952. A l'échelle américaine, elle ressemble à un micro-car et vise essentiellement la clientèle féminine, comme on peut le constater sur les publicités d'époque. Elle est proposée en cabriolet et en coupé à toit rigide pour 24$ de moins. L'équipement standard comprend des indicateurs de direction, des essuie-glaces électriques et un couvercle métallique pour la roue de secours. Pas de chauffage, de radio ni de flancs blancs, il s'agit là d'options.

En 1954, Nash apporte la voiture dans sa corbeille de mariage avec Hudson. Elle prend, dans le nouveau groupe AMC le nom de Metropolitan. Elle hérite en 1956 du moteur 1498cc de l'Austin A50 qui améliore un rien ses performances mais ne change rien à son image. Cette deuxième série change de calandre et son capot perd son entrée d'air factice. Elle est maintenant décorée d'une baguette chromée latérale en zig-zig idéalement placée pour délimiter sa nouvelle parure bicolore et prend le nom de "Metropolitan 1500".

En 1958, la Metropolitan, vendue maintenant par le réseau Rambler, se modernise: Le coffre est accessible de l'extérieur, une boite à gants fermée fait son apparition de même qu'un réglage des sièges et des déflecteurs de portières. Le moteur est maintenant emprunté à l'Austin A55, mais ces modifications sont insuffisantes face à a concurrence et les ventes s'essoufflent. La production destinée au marché anglais cesse en février 1961 et c'est en avril que sort la dernière voiture en version US.

En 9 ans, 104 377 Metropolitain ont été produites à Longbridge dont 94.986 auraient pris le chemin des Etats-Unis. Le reste du monde a donc du se contenter de moins de 10.000 voitures, un chiffre étonnant faible pour une voiture que l'on croisait assez fréquemment sur nos routes et qui fut vendue jusqu'en Australie !

Jacques Bougnet

Photos: Bernard Tacq & Michèle Douffet

Partagez :
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • Google Buzz
  • LinkedIn
  • Live
  • email
  • Identi.ca
  • RSS
  • MySpace
  • Ping.fm

Laisser un commentaire!

Ajouter un commentaire ci-dessous ou trackback depuis votre propre site. Vous pouvez aussi souscrire à ces commentaires via un flux RSS.

Merci de faire preuve de respect et de ne pas spammer ce billet.

Vous pouvez utiliser ces tags html:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site est compatible avec les Gravatar. Pour obtenir votre propre avatar, merci de vous enregistrer sur Gravatar.