Histoire
News
Reportages
Clin d’oeil
Souvenirs
Accueil » News

Zone de basses émissions à Bruxelles

Déposé par dans 23/11/2017 – 20 08 56 115611Pas de commentaire

Une zone de basses émissions (LEZ) sera mise en place à Bruxelles à partir du 1er janvier 2018. Elle interdira aux véhicules dits "les plus polluants" d'accéder aux 19 communes de la capitale.  Son accès deviendra chaque année un peu plus restrictif. Vous trouverez toutes les infos sur le site www.lez.brussels et pourrez évaluer votre "liberté" de circuler.

Constatations

Seront dispensés, les véhicules forains, les maraîchers, les tracteurs, les pompiers, les militaires, les camions de plus de 3.5 tonnes, les motos, qui, comme chacun le sait, ne polluent pas.

Comme c'est le cas dans d'autres villes, il n'y a pas de dérogation pour les résidents qui devront parquer leur véhicules hors de la zone interdite ou... déménager! Pas de dispense non plus pour cause d'usage professionnel. La mesure s'applique 24h/24, 7 jours/7.

Dès le 1er janvier 2018, les diesel sans norme ECO et ECO 1 seront interdits. Quant aux véhicules à essence ECO et ECO 1, ils auront un an de sursis. Au fil des années, les restrictions seront plus sévères, surtout pour les véhicules diesels. Il n'existe pas de solution technique qui puisse rendre un véhicule âgé acceptable. Pas de facilités non plus pour les véhicules équipés au LPG, un gaz pourtant réputé propre...

Notez enfin que l'accès à la zone LEZ restera possible via un pass journalier payant (max 8 jours/an). On ne pollue plus lorsqu'on paie.

L'accès à la zone LEZ sera aussi contrôlée pour les véhicules en plaques étrangères qui devront être enregistrées. Merci de nous expliquer comment?

Une dispense est accordée, grâce à la FBVA, aux véhicules anciens de plus de 30 ans à condition qu'ils soient immatriculés en plaque "O". Le problème, sans solution, se pose donc pour les véhicules qui ont entre 25 et 30 ans.

Il est à noter que des restrictions vont s'étendre dans les années à venir aux véhicules plus récents

En conclusion

Cette mesure est politique et non écologique. Que représente la pollution des quelques voitures exclues par rapport aux camions, aux avions, aux bateaux et à l'industrie?

Elle touche, outre les amateurs de youngtimers, les particuliers, les artisans et tous ceux qui n'ont pas les moyens de se payer un véhicule récent. Il faudrait faire comprendre aux politiciens que la personne qui roule dans une voiture de 20 ou 25 ans n'est pas nécessairement un anarchiste, un inconscient ou un affreux pollueur.

Une idée qui semble échapper totalement à ceux qui gagnent entre 10 et 20 fois le montant de la pension légale des non- politiciens et qui roulent dans de grosses voitures avec chauffeur que NOUS leur payons.

Jacques Bougnet

Partagez :
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • Google Buzz
  • LinkedIn
  • Live
  • email
  • Identi.ca
  • RSS
  • MySpace
  • Ping.fm

Laisser un commentaire!

Ajouter un commentaire ci-dessous ou trackback depuis votre propre site. Vous pouvez aussi souscrire à ces commentaires via un flux RSS.

Merci de faire preuve de respect et de ne pas spammer ce billet.

Vous pouvez utiliser ces tags html:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site est compatible avec les Gravatar. Pour obtenir votre propre avatar, merci de vous enregistrer sur Gravatar.