Histoire
News
Reportages
Clin d’oeil
Souvenirs
Accueil » Histoire

La Gvang, sportive de haute performance à vapeur : Une nouveauté… 1970 !

Déposé par dans 23/09/2013 – 16 04 27 09279Pas de commentaire

2« Il ne suffit pas d’avoir une bonne idée, encore faut-il l’avoir lorsque cela arrange tout le monde ». Cette citation pourrait s’appliquer à la Gvang, voiture futuriste née de l’imagination féconde de Gene van Grecken, ingénieur, architecte et artiste australien.

En 1970, il conçoit cette étonnante voiture dont la ligne évoque la Miura et quelques concept cars chers à la Général Motor. La comparaison s’arrête là, car sous cette carrosserie en aluminium se cache une mécanique des plus originale, un moteur bicylindre de 2,9 litres à vapeur, alimenté par un générateur électrique à haute pression donné pour près de 400cv à 3500 tours/minute.  La voiture ne disposait ni de boîte de vitesse ni d’embrayage, rendus inutiles par le couple important développé à bas régime.

3La voiture connu un beau succès lors du Salon de Sidney 1972, d’autant que son concepteur la disait capable d’atteindre 320 km/h et se proposait d’attaquer les records de vitesse pour véhicules à vapeur. Personne malheureusement ne pourra estimer les performances de l’engin, car le développement de la voiture fut stoppé net.

La voiture était-elle au point ? Le bruit a couru que des problèmes d’étanchéité d’air à haute pression n’étaient pas résolus. Quant à l’usage courant, il fallait 15 secondes de mise en pression de la chaudière et il aurait fallu assurer l’alimentation en eau le long des routes ! 

1L’histoire dit que Gene van Grecken aurait été menacé, ainsi que sa famille, par de grandes compagnies pétrolières. Elle dit aussi qu’il aurait été grassement payé pour interrompre ses travaux, et à l’inverse, qu’il se serait ruiné dans cette aventure. La vérité doit se trouver quelque part, un peu dans tout cela…

La voiture aurait été retrouvée à Blue Montain, sous des années de poussière, et aurait été vendue aux enchères à Sidney. Elle serait équipée d’un moteur Toyota MR2 ! Cet exemple vivant du savoir-faire australien aurait plutôt mérité une place dans un musée.. .

JB

Partagez :
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • Google Buzz
  • LinkedIn
  • Live
  • email
  • Identi.ca
  • RSS
  • MySpace
  • Ping.fm

Laisser un commentaire!

Ajouter un commentaire ci-dessous ou trackback depuis votre propre site. Vous pouvez aussi souscrire à ces commentaires via un flux RSS.

Merci de faire preuve de respect et de ne pas spammer ce billet.

Vous pouvez utiliser ces tags html:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site est compatible avec les Gravatar. Pour obtenir votre propre avatar, merci de vous enregistrer sur Gravatar.