Histoire
News
Reportages
Clin d’oeil
Souvenirs
Accueil » Souvenirs

Voitures de vedette: Al Jolson dans les années ’30

Déposé par dans 23/06/2013 – 9 09 05 06056Un commentaire

1Al Jolson, était dans les années ’30, un des artistes américains les mieux payés. Il est surtout connu en Europe pour avoir interprété le premier film parlant de l’histoire du cinéma, le célèbre « joueur de Jazz » sorti en 1927.

En fait, la Warner Bros utilisait le procédé Vidaphone depuis déjà plusieurs années, mais uniquement pour des bruitages et des enregistrements musicaux. L’histoire du film était racontée par des cartons. Dans « le chanteur de Jazz » Il était prévu qu’il chante cinq chansons, mais dans son interprétation de « Blue Skies », Al Jolson partit dans une improvisation parlée. Les 281 mots prononcés par le chanteur ont été gardés dans le film, ce qui en fit un succès mondial.

PACKARDAl Jolson, comme beaucoup de vedettes américaines, était passionné de voitures, avec un faible pour les Mercédès,  ce qui ne l’empêcha pas de posséder de nombreuses autres marques, telle une imposante Cadillac 16 cylindres et la Packard 1932 ci-contre...

Petite question: quelqu'un pourrait-il identifier la deuxième voiture de la galerie, entre les deux Mercedes?

JB

 

 

Partagez :
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • Google Buzz
  • LinkedIn
  • Live
  • email
  • Identi.ca
  • RSS
  • MySpace
  • Ping.fm

Un commentaire »

  • Eric Vandamme dit :

    L’histoire de la deuxième voiture est assez complexe. Voiçi l’histoire:
    En Juin 1934, on annonçait dans la presse: “Une marque toute nouvelle vient de paraître sur le marché, le résultat du fusion d’une carrosserie de Rolls Royce avec une moteur de Ford. La voiture est propulsée par une Ford V-8 dans une chassis Ford modifiée. La carroserie luxueuse est dessiné et construit par des ingénieurs de l’ American Rolls Royce Company. Le prix sera $3640. L’empattement est de 3,22 mètre. Le chassis est muni des freins à servo-assistance, la suspension est amélioré, et une radiateur spéciale à thermostat et beaucoup d’autres caractéristiques améliorent le chassis d’origine et le mettent en concurrence avec les grande marques de luxe. C’est la voiture le plus sensationelle de l’année”.
    L’usine s’appelait la “Springfield Manufacturing Corporation” après la réorgination de Rolls Royce of America. En Amérique, Rolls Royce n’avait pas survit à la crise mondiale. La Phanton 1 était en faite une Silver Ghost avec une moteur nouvelle, mais la Pantom 2 avait une chassis de conception totalement nouvelle, et l’investisement était trop couteux. C’est pourquoi on cherchait une solution pour survivre.
    Mais la nouvelle voiture n’avait pas de succes non plus: une voiture de luxe bon marché n’avait pas de chances en plein crise: le petit bourgeois n’avait pas l’argent, et les riches avaient toujours les moyens d’acheter une Cadillac ou une Packard… La firme a fait failliete le 24 Juin 1936.

Laisser un commentaire!

Ajouter un commentaire ci-dessous ou trackback depuis votre propre site. Vous pouvez aussi souscrire à ces commentaires via un flux RSS.

Merci de faire preuve de respect et de ne pas spammer ce billet.

Vous pouvez utiliser ces tags html:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site est compatible avec les Gravatar. Pour obtenir votre propre avatar, merci de vous enregistrer sur Gravatar.