Warning: set_time_limit() has been disabled for security reasons in /home/clients/923df414e0a8129c4737e91ad2f19d52/auto-satisfaction.be/wp-content/plugins/subscribe2/subscribe2.php on line 64
1906 : Encore des enlèvements en automobile | Auto-Satisfaction
Histoire
News
Reportages
Clin d’oeil
Souvenirs
Accueil » Histoire

1906 : Encore des enlèvements en automobile

Déposé par dans 26/01/2013 – 10 10 59 01591Pas de commentaire

Aux débuts de l’automobile, tout était à inventer. Les journalistes et écrivains  s’en donnaient à cœur joie chaque fois que l’automobile ouvrait un nouvel horizon. Paul Sencier, en 1906, nous parle de l’enlèvement des jeunes filles en automobile…

« Décidément l'automobile est une bien belle invention, et moi je l'admire, surtout parce qu'elle sert.

Un jeune homme et une jeune fille se plaisent, ils désirent se marier, les parents refusent de donner leur consentement. Que faire ? Envoyer des sommations respectueuses au bourreau qui torture les cœurs ?

Non, moyen inutile et maladroit qui ne donne que des résultats déplorables. Le seul système pratique c'est l'enlèvement propre et bien fait, l'enlèvement en automobile naturellement.

Jadis, la tentative était dangereuse et coûteuse, je le reconnais, vous les jeunes gens épris n'aviez pas à leur disposition une automobile aussi facilement qu'aujourd'hui il fallait aller chez Mme Bob Walter, très experte en cet art, lui louer une bonne auto et aligner sur son bureau, pour commencer, 25 beaux Louis, et dame, tous les amoureux ne possèdent pas un billet de 500 francs. J'ajouterai que l'aimable chauffeuse ne garantissait pas la réussite de l'enlèvement sur facture, les automobiles étaient à cette époque, peu perfectionnées et les pannes nombreuses.

Bref, lorsque la plupart des soupirants s'apercevaient que le plaisir de goûter l'amour en paix n'était pas à la portée de toutes les bourses et que par-dessus le marché, la moindre panne risquait de leur attirer de sérieux ennuis, ils constataient, non sans étonnement, qu'ils n'étaient plus amoureux du tout !

Ah! Aujourd’hui, les temps sont changés, tout le monde possède une automobile, et celui qui par le plus grand des hasards, n'est pas chauffeur, a des amis qui font de 1 auto. Il n'est donc plus utile de débourser 25 Louis, les vieux camarades sont bien trop heureux de prêter leurs voitures pour opérer un enlèvement sensationnel qui sera relaté dans les journaux.

On dira Melle X qui se promenait innocemment dans son jardin, a été enlevée par un jeune homme, ami de la famille, M. Y... Une voiture appartenant à M. Z... a emmené les amoureux en vitesse vers une destination inconnue.

Donc, en l'an de grâce 1906, l'automobile tend de plus en plus à remplacer les sommations respectueuses, et, avec ce système perfectionné, les mariages deviennent de plus en plus nombreux; les sommations ne servaient qu'à accentuer la brouille dans la famille, l'automobile arrange tout, son efficacité est décisive et immédiate.

Nous en avons encore eu un exemple frappant au commencement de cette semaine.

Un agriculteur des environs de Versailles qui s'opposait à l'union de sa fille avec le Fils d'un commerçant, s'est aperçu, lundi dernier, que sa fille avait disparu du jardinet où toute la journée elle avait soupiré mélancoliquement après l'ami absent.

Notre homme s'enquit dans le voisinage, et des voisins charitables lui apprirent qu'une bonne et solide 18 chevaux de la grande marque s'était arrêtée quelques heures auparavant sur la route, non loin de sa maison, qu'un jeune homme en était descendu pour aider galamment la fille de l'agriculteur à prendre place à l'intérieur de la confortable limousine, puis l'automobile avait démarré et disparu dans un nuage de poussière.

Vous croyez que le père s'arracha les cheveux et jura ses grands dieux qu'il n'accorderait jamais son consentement, il ne fut pas si bête que ça, il se rendit compte que le malheur était consommé, irréparable, et aussitôt il télégraphia aux fugitifs qu'il ne voyait aucun inconvénient à leur union.

Je comprends ça. Et c'est grâce à l'automobile, que ces deux jeunes gens se marieront au milieu de l'allégresse générale.

Moralité :   Les interventions ont parfois des conséquences imprévues.

Paul Sencier, L’Automobile, 1906.

Partagez :
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • Google Buzz
  • LinkedIn
  • Live
  • email
  • Identi.ca
  • RSS
  • MySpace
  • Ping.fm

Laisser un commentaire!

Ajouter un commentaire ci-dessous ou trackback depuis votre propre site. Vous pouvez aussi souscrire à ces commentaires via un flux RSS.

Merci de faire preuve de respect et de ne pas spammer ce billet.

Vous pouvez utiliser ces tags html:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site est compatible avec les Gravatar. Pour obtenir votre propre avatar, merci de vous enregistrer sur Gravatar.