Warning: set_time_limit() has been disabled for security reasons in /home/clients/923df414e0a8129c4737e91ad2f19d52/auto-satisfaction.be/wp-content/plugins/subscribe2/subscribe2.php on line 64
Comment cocooner son automobile? | Auto-Satisfaction
Histoire
News
Reportages
Clin d’oeil
Souvenirs
Accueil » trucs, astuces et choses à savoir

Comment cocooner son automobile?

Déposé par dans 16/11/2011 – 12 12 15 1115112 Commentaires

Voici quelques conseils quant à la façon de stocker un véhicule pour une longue période. S’il s’agit juste de passer l’hiver, pour pouvez alléger le programme ! Il y a des choses simples, d’autres plus compliquées. Il y a l’indispensable et le luxe. Cela dépend de vous. Voici quelques pistes, si vous en appliquez quelques-unes, ce sera déjà pas mal !

Le véhicule…

  • Dans  habitacle  enlever les tapis de sol pour sécher le plancher
  • Ne les laisser les housses des sièges que si  elles  sont  absolument sèches.
  • Vider le coffre de ses éternels chiffons et journaux mouillés, enlever la roue de secours et le tapis de coffre, écoper, sécher si nécessaire. Remettre la roue de secours en place, c’est le meilleur endroit pour la retrouver.
  • Soulever les balais d’essuie-glaces.
  • Enlever la terre et les feuilles humides qui  se nichent habituellement dans le compartiment moteur, dans les ouïes et dans les gouttières de toit, de capot, de coffre…
  • S’assurer qu’il n’y a pas d’eau emprisonnée dans les phares, les feux arrière, les bas de portes, les bas de caisse…
  • Laver les passages de roues et les contre-ailes avec un peu de pression mais pas trop, inutile d’aller mouiller des recoins qui ne sècheront plus.
  • Si des parties de carrosserie sont  rouillées, enlever la rouille et traiter avec un inhibiteur.
  • Traiter les cuirs avec un produit adéquat.
  • Recouvrir les chromes de graisse ou d’huile fine.
  • Enduire  les caoutchoucs  de graisse neutre ou de talc.
  • Laisser les bâches des cabriolets tendues.
  • Enlever les bougies et verser un peu d’huile dans les chambres de combustion. Faire tourner le moteur à la manivelle ou à la main pour répartir l’huile puis remettre les bougies.
  • Laisser le filtre à air, vérifier que le delco soit bien fermé.
  • Pour les freins hydrauliques, laisser le liquide dans le circuit.  Si possible frotter les flexibles en caoutchouc à l’aide d’une graisse neutre et les conduits métalliques avec de 1 huile ou de la graisse. Mettre un petit récipient sous le maître-cylindre, car l’huile qu’il pourrait perdre est très corrosive.
  • Pour les freins à tambours rapprocher les mâchoires pour éviter le blocage des roues, ce qui serait très très ennuyeux.
  • Grâce à un petit bricolage, maintenir la pédale d’embrayage enfoncée, ce qui évitera à l’embrayage de se coller.
  • Graisser les pièces articulées : tringles, câbles, charnières…
  • Pulvériser à l’aide de graisse en spray un léger film protecteur sur les relais, génératrice, parties moteur en alu…
  • II est préférable de laisser le liquide de refroidissement. Si le circuit est vide ou ne contient que de l’eau, faire un bon rinçage et mettre du liquide neuf. N’oubliez-pas qu’il faut faire chauffer le moteur jusqu’à ouverture du thermostat, sans quoi il n’y aura pas de circulation d’eau. Si ce n’est pas possible, enlever le thermostat et verser directement dans le bloc. Vous avez le choix entre un liquide préparé qui a des vertus anticorrosives et un additif concentré à mélanger à l’eau. Dans ce dernier cas, il est souhaitable de faire la dilution à part, ce qui permet de verser un liquide bien mélangé.
  • Vider l’eau du lave-glace.
  • Déconnecter la batterie et la recharger périodiquement ou placer un petit chargeur d’entretien.
  • II est souvent conseillé de garder le réservoir à essence plein pour éviter la corrosion. Si vous choisissez cette formule, vérifier bien l’état des canalisations en sortie de réservoir. Une inondation dans le garage serait dangereuse et coûteuse. Ajouter un additif gras avant de mettre le moteur au repos. Pour un stockage à long terme, n’oubliez pas que l’essence s’abime et représente toujours un  danger. Les propriétaires de locaux de stockage et les assureurs ne sont pas toujours séduits par cette idée.
  • Vider les cuves de carburateurs, tirer la commande de starter et détendre le frein à main.

Le local…

  • Stocker les véhicules sur du béton mais jamais sur de l’herbe ni de la terre battue.
  • Prévoir une petite ventilation du local, si possible chauffer un peu l’hiver (env. 8°)
  • Placer un bon antivol. Prendre une assurance incendie.

L’installation… Ne pas attendre qu’il gèle à -10°, ce qui compliquerait le travail.

  • Assurer vous que le véhicule est bien sec au moment du stockage.
  • Disposer la voiture de façon à pouvoir en faire le tour.
  • La placer sur chandelles pour protéger les pneus et les rotules. Supporter la voiture sous les essieux et non à la coque. Tenir les pneus gonflés.
  • Fermer les portes surtout pour les cabriolets monocoques!
  • Laisser toutes les vitres entrouvertes (1 ou 2 cm) pour laisser circuler l’air.
  • Placer éventuellement un absorbeur d’humidité à l’intérieur et vider régulièrement l’eau récoltée.
  • Protéger la des déjections d’oiseaux qui sont très acides et laissent des traces indélébiles.
  • Pour la protéger des rayons du soleil et de la poussière, opter pour une housse aérée opaque, les boiseries, les cuirs et les tissus n’aiment pas trop la lumière.
  • Ne pas charger le véhicule, ni dans le coffre, ni sur les sièges… ni sur le toit!
  • Ne rien démonter d’inutile.
  • Tenir une liste de ce qui a été fait et de ce qui reste à faire. Laisser la liste dans la voiture.
  • Si le local est privé, laisser les clés au tableau de bord et les papiers dans la boîte à gants, cela vous évitera de les égarer.

Tous les mois ou tous les deux mois…

Faire 2 ou 3 tours au moteur à l’aide d’une manivelle ou à la main. Il n’est pas conseillé de le faire tourner car cela provoque l’assèchement des cylindres et la détérioration de l’échappement. Les gaz d’échappement peuvent être mortels et même en ventilant, ils peuvent ternir la peinture.

  • Ne jamais faire tourner le moteur alors que la voiture est sur chandelles.
  • Tourner les roues à la main pour éviter qu’elles ne se bloquent. Maintenir  la  pression  des pneus.

Pour conclure…

Une bonne protection demande un travail titanesque, d’autant plus qu’il faudra faire le travail inverse pour la remettre un jour sur la route. Si la voiture est en état de marche, et que vous n’êtes pas trop courageux, vous pouvez vous contenter de déconnecter la batterie, de mettre une simple bâche et de faire de temps en temps un petit tour dans le quartier. C’est la meilleure manière, et la plus agréable aussi, de garder une voiture en état !

 Jacques Bougnet

 

Partagez :
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • Google Buzz
  • LinkedIn
  • Live
  • email
  • Identi.ca
  • RSS
  • MySpace
  • Ping.fm

2 Commentaires »

Laisser un commentaire!

Ajouter un commentaire ci-dessous ou trackback depuis votre propre site. Vous pouvez aussi souscrire à ces commentaires via un flux RSS.

Merci de faire preuve de respect et de ne pas spammer ce billet.

Vous pouvez utiliser ces tags html:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site est compatible avec les Gravatar. Pour obtenir votre propre avatar, merci de vous enregistrer sur Gravatar.