Warning: set_time_limit() has been disabled for security reasons in /home/clients/923df414e0a8129c4737e91ad2f19d52/auto-satisfaction.be/wp-content/plugins/subscribe2/subscribe2.php on line 64
Rolls-Royce fête sa Lady | Auto-Satisfaction
Histoire
News
Reportages
Clin d’oeil
Souvenirs
Accueil » Histoire, News

Rolls-Royce fête sa Lady

Déposé par dans 01/08/2011 – 18 06 29 08298Un commentaire

Spirit of Ecstasy, la mascotte la plus célèbre du monde trône depuis le 6 février 1911 sur les calandres des Rolls-Royce, symbolisant à merveille l’élégance, la vitesse et la puissance de ces voitures. Comme pour tous les mythes, son histoire est un mélange de légende et d’une réalité à plusieurs acteurs…

La mode des figurines de radiateur se développe vers 1907, où des accessoiristes proposent  des mascottes souvent grotesques ou grivoises que l’on retrouvera même sur des Rolls-Royce, richesse ne signifiant pas nécessairement bon goût.

Claude Johnson, le troisième homme-clef de chez Rolls, irrité par ces objets ridicules, communiqua son énervement à Lord Montagu of Beaulieu, personnage incontournable de la vie automobile britannique et fondateur en 1902 de la revue « The Car Illustred « . L’idée d’une « figure-head » propre à la marque venait de naître.

Lord Montagu demandait de temps à autres des illustrations a Charles Sykes, dessinateur et sculpteur de talent, auteur entre autre du trophée de la Coupe Gordon Bennett. Lord Montagu avait pour secrétaire une jeune comédienne de 22 ans du nom d’Eleanor Thornton, devenue rapidement sa maîtresse, qui posa pour bon nombre d’œuvres de Charles Sykes, dont « The Whisperer », un bronze souvent considéré comme étant l’ancêtre de la Flying Lady.

Claude Johnson commanda donc une sculpture à Charles Sykes, lui conseillant d’aller voir la Victoire de Samothrace, au Louvre, dont le style, selon lui, s’harmoniserait bien aux allures de temple grec de la calandre.

Ainsi naquit la célèbre figurine, inspirée par la belle Eleanor selon la version officielle, encore que le nom de Loïe Fuller, une danseuse américaine ayant inspiré bon nombre d’artistes, amie de Charles Sykes, soit discrètement cité.

Les bronzes étaient réalisés à l’unité, selon la technique de la cire perdue, dans l’atelier de Charles Sykes. La figurine mesurait 17,5cm à l’origine et demandait à être pivotée d’un quart de tour pour pouvoir ouvrir le capot. Les voitures devenant plus basses, la marque commanda à l’artiste une version agenouillée sortie le 26 janvier 1934. La « Kneeling Lady » n’allait satisfaire personne, on revint donc, après la guerre, à la figurine debout, dont la taille allait varier avec le temps.

Jusqu’en 1928, chaque mascotte était une œuvre unique finie à la main par l’artiste, qui supervisa ensuite une production plus mécanisée jusqu’en 1948, année où sa signature fut supprimée.  C’est bien plus tard qu’un système antivol fut installé pour soustraire la statuette aux nombreuses convoitises…

Le 15 juillet 2011, Rolls Royce Motor Cars convia 500 invités pour célébrer l’événement en réunissant 100 Rolls à Goodwood (West Sussex) en un défilé historique ouvert par une nouvelle Phantom Drophead Coupé. Durant toute l’année, des festivités célèbreront non seulement la Flying Lady mais aussi l’histoire de la marque et sa santé retrouvée grâce au groupe BMW…

Jacques Bougnet

Partagez :
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • Google Buzz
  • LinkedIn
  • Live
  • email
  • Identi.ca
  • RSS
  • MySpace
  • Ping.fm

Un commentaire »

  • Manu dit :

    Il y a eu une superbe concentration à Londres à cette occasion, ainsi qu’aux Champs-Elysées.

    PS: le système de mascotte rétractable a été installé dès 1981 sur la nouvelle gamme de l’époque, les Silver Spirit et Silver Spur (et un couvercle avec une clef était fourni).
    Sur la Phantom (sortie en 2004), elle est électriquement rétractable.
    Sur les modèles d’avant guerre, on peut la dévisser et mettre un couvercle à la place (puisque c’est le bouchon du radiateur).

Laisser un commentaire!

Ajouter un commentaire ci-dessous ou trackback depuis votre propre site. Vous pouvez aussi souscrire à ces commentaires via un flux RSS.

Merci de faire preuve de respect et de ne pas spammer ce billet.

Vous pouvez utiliser ces tags html:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site est compatible avec les Gravatar. Pour obtenir votre propre avatar, merci de vous enregistrer sur Gravatar.