Histoire
News
Reportages
Clin d’oeil
Souvenirs
Accueil » Histoire

La Buick Le Sabre, prototype visionnaire ou délire total?

Déposé par dans 13/01/2011 – 0 12 51 01511Pas de commentaire

Fils d’un carrossier réputé dans les années ’20, Harvey Earl, né en Californie le 22 novembre 1893 consacra sa vie au stylisme dont il devint un des papes. Considéré comme le père de la Corvette et l’inspirateur des Cadillac durant plus de 20 ans, il avait beaucoup d’imagination et la chance d’obtenir les moyens de l’épanouir, la GM mettant par exemple 450 ingénieurs sur l’étude de la Buick La Sabre !

Cette Buick La Sabre, son chef d’œuvre, est un cabriolet surbaissé à deux places qui emprunte son nom et sa fluidité au premier chasseur américain à réaction utilisé durant la guerre de Corée.

Il s’agit à coup sûr du concept car le plus génial jamais construite, puisqu’il combine esthétique et prouesses techniques tout en restant tout à fait utilisable, à tel point qu’Harvey Earl effectuera plus de 70.000 kms à son volant…
Celle que la GM présentera plus tard comme étant la voiture de l’an 2000 regorge de solutions inédites : Elle utilise largement le magnésium,  l’aluminium et le polyester. L’échappement sort du pare-chocs arrière, le pare-brise panoramique est une grande nouveauté, le rétroviseur prismatique est intégré au tableau de bord, de type aviation. La console centrale sera copiée par… tout le monde, alors que la partie tôlée descendant entre les sièges restera une particularité des Corvette. Un capteur d’humidité actionne automatiquement la capote et les vitres latérales en cas de pluie, des crics hydrauliques soulèvent la voiture par une simple pression sur un bouton, l’air conditionné est une révolution et les sièges à réglages électriques sont chauffants, régulés par un thermostat.

Joseph Turlay, ingénieur en chef chez Buick, développe un V8 super carré en aluminium de 3524cc, son compresseur lui permettant de développer 335cv. Il est alimenté par deux carburateurs double-corps puisant, l’un dans un réservoir d’essence de 75 litres, l'autre dans un réservoir de méthanol. Les bouchons de remplissages sont protégés par des trappes cachées dans les ailes arrière, sur lesquelles figurent "alcohol" et "gasoline".

La suspension arrière est indépendante. La boîte de vitesses automatique est accolée au différentiel, tout comme les freins à tambours placés en position "in board", à savoir de part et d’autre du pont arrière, une architecture assez largement utilisé depuis. Une pompe hydraulique est couplée à la transmission et actionne les quatre crics, le mécanisme de la capote, les phares escamotables…

Présentée au Motorama 1951 (un show orchestré par la GM dans différentes villes pour présenter ses nouveautés), la voiture remporte un succès incroyable, de même qu’au salon de Paris en octobre de la même année. Les réactions sont pourtant très différentes car les américains comprennent que certaines solutions seront  applicables à la série dans un délai de 5 ans, alors que la presse française  n’y voit qu’un délire de mauvais goût à la démesure américaine. A sa décharge, il faut dire que cette voiture semblait venue d’une autre planète, entourée au Salon de Paris de 2 et de 4cv…

Après le salon de Paris, la belle vint se faire admirer en Belgique, au siège de la GM à Anvers. Je l’ignorais jusqu’à ce qu’on m’offre cette invitation trouvée… dans un containeur de déchets !

En 1952, la voiture reçu deux grilles d’aérations destinées à améliorer le refroidissement, avant de rejoindre le centre technique de la Général Motor où elle est exposée pour longtemps…

Jacques Bougnet

Partagez :
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • Google Buzz
  • LinkedIn
  • Live
  • email
  • Identi.ca
  • RSS
  • MySpace
  • Ping.fm

Laisser un commentaire!

Ajouter un commentaire ci-dessous ou trackback depuis votre propre site. Vous pouvez aussi souscrire à ces commentaires via un flux RSS.

Merci de faire preuve de respect et de ne pas spammer ce billet.

Vous pouvez utiliser ces tags html:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site est compatible avec les Gravatar. Pour obtenir votre propre avatar, merci de vous enregistrer sur Gravatar.