Warning: set_time_limit() has been disabled for security reasons in /home/clients/923df414e0a8129c4737e91ad2f19d52/auto-satisfaction.be/wp-content/plugins/subscribe2/subscribe2.php on line 64
La Carioca, chant du cygne de Preston Tucker | Auto-Satisfaction
Histoire
News
Reportages
Clin d’oeil
Souvenirs
Accueil » Histoire

La Carioca, chant du cygne de Preston Tucker

Déposé par dans 08/08/2010 – 12 12 39 08398Un commentaire

On croyait la folle épopée de Preston Tucker terminée après sa faillite retentissante de 1949, mais c’était mal connaître l’homme qui revient en 1955 avec un autre projet fou…

Il a décidé de changer de cadre, convaincu que l'Amérique du Sud sera un terrain d'avenir. L’aide considérable que le gouvernement brésilien semble prêt à lui accorder le conforte dans cette idée.

Sa nouvelle voiture, baptisée « Carioca », aura encore moins de chance que la précédente puisqu'elle ne dépassera pas le stade de la maquette. Elle est toutefois intéressante dans la mesure où elle permet de cerner plus complètement le personnage de Tucker et de mesurer sa créativité anticonformiste.

Nous ne nous attarderons pas sur la mécanique qui n’est pas d’un grand intérêt puisque l'engin n’a jamais dépassé le stade de l'auto-immobile: le moteur prévu était un Kaiser ou un Willys, 4 cylindres opposés à plat, placé à l'avant.

C’est dans la carrosserie que résidait la particularité de la Carioca. Elle était constituée d’un double châssis tubulaire renforcé par trois arceaux de sécurité. L'idée du concepteur, toujours guidé par la recherche de la sécurité absolue, était d'enfermer les occupants dans une cage « indestructible », un peu comparable aux anneaux qui cerclent les tonneaux. L'avant pointu, pourvu d’un phare unique, était destiné à éviter les chocs frontaux, Tucker pensant que la pointe ferait glisser la voiture adverse le long de la coque de sa voiture ce devrait éviter la plupart des  chocs violents. Les roues avant, dégagées et munies de petits garde-boues pivotants avec elles devaient s'arracher sous le choc...

La carrosserie prévue en aluminium possédait deux portes symétriques (et donc identiques). Le pavillon de toit devait être en polyester, principe que Citroën adoptera en série sur sa DS.

Les glaces auraient été coulissantes, et la partie arrière, assez compliquée, comportait une banquette en arc de cercle, surmontant un arrière dit « de sécurité » dont la roue de secours devait jouer un rôle d'amortisseur selon un procédé resté inconnu.

Preston Tucker consomma plusieurs stylistes dont les convictions déclinaient au fil du temps, à la même vitesse sans doute que les moyens du constructeur. Il se retrouva finalement seul et perdit son optimisme, qui était le principal moteur de ses voitures… Décédé d’un cancer en 1956, il n’aura pas la possibilité de concrétiser ce projet.

Il est tout de même bon de savoir à quoi ressemblait la Carioca pour pouvoir l'identifier au cas où, un jour, dans une grange brésilienne… mais méfiez-vous alors qu’il ne s’agisse d’une copie, car les amateurs américains se sont jurés de faire rouler un jour ce modèle.

Jacques Bougnet

Partagez :
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • Google Buzz
  • LinkedIn
  • Live
  • email
  • Identi.ca
  • RSS
  • MySpace
  • Ping.fm

Un commentaire »

  • Emmanuel dit :

    Bonjour Jacques,
    Je viens de revoir le film de cette extraordinaire histoire et j’ai fait quelques recherches sur internet.
    Personne ne dit comment les 51 voitures produites ont été vendues, quand et par qui ?
    Ont-elles été vendues par le curateur de la faillite, par la famille, par l’Etat, quand, comment, et quel prix à l’époque ??
    Car elles existent presque toutes encore aujourd’hui, il y en aurait même 52 (la dernière ayant été assemblée avec les restes des pièces trouvées sur place, après la fermeture de l’usine).

    Merci,
    Bien cordialement,

Laisser un commentaire!

Ajouter un commentaire ci-dessous ou trackback depuis votre propre site. Vous pouvez aussi souscrire à ces commentaires via un flux RSS.

Merci de faire preuve de respect et de ne pas spammer ce billet.

Vous pouvez utiliser ces tags html:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site est compatible avec les Gravatar. Pour obtenir votre propre avatar, merci de vous enregistrer sur Gravatar.